FÉLIX-ANTOINE TREMBLAY

Félix-Antoine Tremblay est un passionné d’aventure et de cyclisme. De 2016 à 2018, il passe l’équivalent d’un an sur la route tout en travaillant à la rédaction d’un mémoire sur les aménagements cyclables nord-américains, dans le cadre de sa maîtrise en ingénierie civile. Il parcourt alors environ 40 000 km sur sa monture.

Lire la biographie
Récits de vélos

Brooks Range, Alaska — Photo par Félix-Antoine Tremblay

Nord-ouest de l’Amérique

13 avril au 25 août 2018

14 021 kilomètres parcourus notamment sur les routes les plus nordiques du continent, jusqu’au 70e parallèle et les rives de l’océan Arctique. Une température variant de -4 °C à 48 °C, entre le blizzard printanier de l’Arctique et les feux de forêt estivaux de la vallée de l’Okanagan. Huit cols majeurs, dont le célèbre col Atigun, séparant la North Slope du cœur de l’Alaska, et l’obscur col de Cougar Point, en Colombie-Britannique, avec ses pointes à 23 % de pente.

D’abord sur la Sunshine Coast et l’île de Vancouver. Ensuite, de Vancouver (C-B) à Deadhorse (Ak), à Tuktoyaktuk (T-N-O) avant de retourner à Vancouver (C-B). Finalement, une seconde escapade sur l’île de Vancouver, puis un lacet autour du lac Ontario de Sudbury (Ont.) à Montréal (Qc).

Canada et États-Unis

21 avril au 30 août 2017

Quatre segments distincts totalisant 13 361 kilomètres à travers le Canada et les États-Unis, reliés entre eux par deux voyages de quatre jours en autobus puis un autre de deux jours en voiture. Cinq traversées de la ligne de partage des eaux entre le Pacifique et l’Atlantique ainsi que deux cols majeurs, dont l’imposant col de Beartooth culminant à 3 345 mètres avec un dénivelé de 1 750 mètres.

Pour commencer, la côte Pacifique des États-Unis entre Vancouver (C-B) et San Diego (Ca.), puis une boucle entre Montréal (Qc) et Halifax (N-É), avant de reprendre la route vers Rock Springs (Wy). Pour compléter la saison, la route Transtaïga depuis son extrémité est vers La Baie (Qc), en passant sur la route de la Baie James, la route Muskeg et la route du Nord.

Lost Coast, Californie – Photo par Félix-Antoine Tremblay

Hudson Bay Mountain, Colombie-Britannique — Photo par Félix-Antoine Tremblay

Canada

24 avril au 14 août 2016

Un réchauffement de 8 227 kilomètres entre Victoria (C-B) et St. John’s (T-NL) avant de prendre la route vers le nord et la route Translabradorienne : paradis des mouches noires et des moustiques; une route isolée ne croisant que de rares villes et villages. Un trajet totalisant 11 983 kilomètres et se terminant à la limite est de la route 138, à Kegaska (Qc), aux premières lueurs du jour.

Saguenay et Colorado

Avril et juillet 2015

D’abord, un essai en conditions hivernales dans la réserve faunique des Laurentides, en prévision des routes Dalton et Dempster, réalisé suite à une opération à l’aine qui aura finalement forcé un demi-tour à mi-parcours.

Ensuite, une épreuve en altitude, sur les routes les plus hautes de l’Amérique du Nord dont cinq cols majeurs incluant notamment la route Trail Ridge (3 713 m) et le mont Evans (4 350 m). Une série de tronçons discontinus en raison de relents de cette opération à l’aine.

Mare-du-Sault, Québec — Photo par Félix-Antoine Tremblay

Lac Batiscan, Québec — Photo par Félix-Antoine Tremblay

Québec

Juillet et août 2014

3 199 kilomètres parcourus à travers 13 des 17 régions administratives du Québec. Trois trajets distincts, dont une boucle principale d’approximativement 2 350 kilomètres. Une expérience variant des bushwhacks guidés à l’aide d’une boussole aux chemins courus de la Route verte. Un tracé reliant le parc national de Forillon et le lac Saint-Jean, en passant par Baie-Comeau (Qc) et Sherbrooke (Qc).

Colombie-Britannique III

11 juin au 15 juillet 2013

Une spirale de 3 315 kilomètres entre la côte ouest de la Colombie-Britannique et les Rocheuses de l’Alberta en passant cinq cols majeurs dont le col de Kootenay et son dénivelé de 1 250 mètres. Inondations, glissements de terrain et problèmes mécaniques n’ont pas suffi à empêcher la réalisation de ce projet, lequel a ouvert la porte à de nombreux autres.

Peyto Peak, Colombie-Britannique — Photo par Félix-Antoine Tremblay

Cayoosh Creek, Colombie-Britannique — Photo par Félix-Antoine Tremblay

Colombie-Britannique II

19 au 31 juillet 2012

Reprise du voyage avorté en 2011 entre Vancouver (C-B) et Calgary (Ab). Cette fois-ci, malgré une chaussée toujours aussi pitoyable, la descente du col Cayoosh s’est effectuée sans heurt. D’abord la route Sea to Sky, jusqu’à Cache Creek (C-B), puis le trajet habituel le long de la route transcanadienne. 54 semaines après un imprévu qui aurait dû être mortel, c’en est terminé de ce premier projet!

Colombie-Britannique I

12 au 15 juillet 2011

Une première tentative pourtant simple sur papier, soit 1 083 kilomètres sur route pavée avec comme unique obstacle majeur le col Cayoosh et sa pente moyenne de 8,0 % sur 13,6 kilomètres. Une fois de l’autre côté, la combinaison d’une chaussée en mauvaise condition, d’une visibilité limitée dans les courbes et d’une vitesse élevée a néanmoins mis fin au projet. Abandon forcé par une chute ayant causé un traumatisme craniocérébral sévère. Après plusieurs jours dans le coma et des semaines de rémission, un seul constat : il faut remonter en selle!

Duffey Lake, Colombie-Britannique — Photo par Félix-Antoine Tremblay

Suivez-moi

Infolettre
Facebook